Les écogestes au jardin

Il est de plus en plus important que chacun de nous prenne en compte dans sa vie de tous les jours la situation écologique et fasse en sorte de modifier son comportement pour protéger notre planète. Voici quelques conseils pour jardiner de façon écologique.

JE FAIS MON COMPOST

Presque tout est bon

La plupart des déchets organiques peuvent être compostés.

Un processus naturel

Le compost est un mélange de résidus organiques et minéraux fermentés, utilisé pour fertiliser la terre du jardin potager, du jardin d’agrément ou des plantes en pot. Il peut être réalisé au fond du jardin, en tas ou en composteur, voire sur votre balcon dans un composteur à lombrics labellisé “NF-Environnement”.

Les déchets qui font mon compost

Les déchets de la maison en général : mouchoirs en papier, essuie-tout, cendres de bois, sciure, copeaux, plantes d’intérieur...
Les déchets de cuisine : épluchures hors agrumes, coquilles d’œufs, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromages, os, arrêtes, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés...
Les déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes...
Environ 1/3 des déchets qui finissent dans la poubelle d’un Français peut être composté.

JE PRESERVE L'EAU

Profiter du soir

Pour arroser un jardin en été, la tombée du jour est le moment idéal, car plates-bandes et potagers auront toute la nuit pour se désaltérer. En binant la terre avant, l’arrosage sera encore plus efficace. De même, le pied des plants peut être paillé pour limiter l’évaporation.

Remercier la pluie

L’eau de pluie est un bienfait que l’on peut récupérer à partir des gouttières dans des bacs, ou mieux, des citernes (il en existe de toutes tailles). Cette eau servira à l’arrosage des plantes, du jardin, ou aux lavages divers. Par ailleurs, un gazon que l’on laisse pousser un peu plus haut devient plus résistant à la sécheresse et économise l’eau d’arrosage.
Sous la chaleur du soleil, 60% de l’eau s’évapore avant même d’avoir été absorbée par les plantes.


JE FAVORISE LA BIODIVERSITE

Un espace vital

Les jardins, les terrasses et les balcons représentent un habitat pour les espèces qui y vivent : c’est important, notamment en milieu urbanisé. Pour que les animaux s’y sentent bien, voici quelques exemples d’espaces à créer :
• Planter des arbres et des haies aux essences variées et aux floraisons étagées.
• Aménager une mare.
• Laisser un endroit en friche propice au développement d’une flore locale diversifiée (les oiseaux, abeilles et papillons apprécieront).
• Mettre en place des nichoirs, des mangeoires, une boule de graisse mélangée à des graines en hiver,un abri à hérisson...
Les végétaux, en période de croissance, absorbent du CO2 et participent ainsi à la lutte contre l’effet de serre.

JE REFUSE LES TRAITEMENTS CHIMIQUES

Jardiniers en herbe

La France compte 13 millions de jardiniers amateurs dont la moitié se sert de produits phytosanitaires (désherbants, pesticides) et presque tous d’engrais. Leur consommation annuelle de produits phytosanitaires s’élève à 8 000 tonnes, soit 7% du tonnage annuel utilisé en France par le monde agricole. Ces traitements chimiques polluent durablement les cours d’eau et les nappes phréatiques.

Préserver l’alimentation

À usage égal, les produits biologiques sont vivement recommandés, car ils sont moins nocifs pour l’environnement et la santé. À cet égard, les traitements “totaux”, qui associent insecticides et fongicides, ne répondent à aucun diagnostic précis, tuent tout sur leur passage et favorisent la résistance de nombreux nuisibles.

Favoriser les engrais d’origine végétale ou animale

Ce sont des produits d’origine végétale ou animale qui enrichissent la terre, nourrissent les plantes, sans empoisonner les sols, les insectes et les oiseaux. Ils sont aussi variés que le fumier, la corne broyée, le guano, les cendres de bois, la poudre d’os... Attention tout de même à respecter les dosages.

Stocker à l’écart

Avant tout usage, il faut bien lire le mode d’emploi et respecter scrupuleusement les précautions à prendre. Les produits de traitement se rangent dans des contenants étanches, hors de portée des enfants ou des animaux et dans des lieux ventilés.
Les jardiniers amateurs seraient responsables pour 1/4 de la pollution des eaux de surface et des nappes souterraines.
1 Français absorbe chaque année en moyenne 1,5 kg de pesticides dans son alimentation.

JE PREVIENS LES HERBES INDESIRABLES

Un travail de tous les instants

Arracher régulièrement les herbes indésirables, c’est éviter qu’elles ne grainent. Pour lutter naturellement contre ces indésirables, il faut pailler les plants avec des feuilles, des herbes ou des écorces de pin ou bien biner régulièrement le terrain.

J'ELOIGNE LES PARASITES

Un petit effort

Les insectes parasites peuvent être éliminés d’un jardin par des moyens naturels :
• En les enlevant à la main (cocons et œufs de chenille, pucerons...).
• En posant un filet anti-insectes sur les fruits et légumes.
• En mettant à contribution les auxiliaires naturels : les coccinelles (disponibles chez un jardinier ou un grainetier, leurs larves sont très friandes de pucerons...).
• En adoptant certaines plantes qui éloignent les pucerons : œillets d’Inde, menthe, thym, sarriette...
Une coccinelle dévore jusqu’à 100 pucerons par jour.



Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Fondation Nicolas Hulot.
Articles Régionaux
- Les écogestes au jardin Ain
- Les écogestes au jardin Aisne
- Les écogestes au jardin Allier
- Les écogestes au jardin Alpes-de-Haute-Provence
- Les écogestes au jardin Alpes-Maritimes
- Les écogestes au jardin Ardèche
- Les écogestes au jardin Ardennes
- Les écogestes au jardin Ariège
- Les écogestes au jardin Aube
- Les écogestes au jardin Aude
- Les écogestes au jardin Aveyron
- Les écogestes au jardin Bas-Rhin
- Les écogestes au jardin Bouches-du-Rhône
- Les écogestes au jardin Calvados
- Les écogestes au jardin Cantal
- Les écogestes au jardin Charente
- Les écogestes au jardin Charente-Maritime
- Les écogestes au jardin Cher
- Les écogestes au jardin Corrèze
- Les écogestes au jardin Corse-du-Sud
- Les écogestes au jardin Côte-d'Or
- Les écogestes au jardin Côtes-d'Armor
- Les écogestes au jardin Creuse
- Les écogestes au jardin Deux-Sèvres
- Les écogestes au jardin Dordogne
- Les écogestes au jardin Doubs
- Les écogestes au jardin Drôme
- Les écogestes au jardin Essone
- Les écogestes au jardin Eure
- Les écogestes au jardin Eure-et-Loir
- Les écogestes au jardin Finistère
- Les écogestes au jardin Gard
- Les écogestes au jardin Gers
- Les écogestes au jardin Gironde
- Les écogestes au jardin Haute-Corse
- Les écogestes au jardin Haute-Garonne
- Les écogestes au jardin Haute-Loire
- Les écogestes au jardin Haute-Marne
- Les écogestes au jardin Hautes-Alpes
- Les écogestes au jardin Haute-Saône
- Les écogestes au jardin Haute-Savoie
- Les écogestes au jardin Hautes-Pyrénées
- Les écogestes au jardin Haute-Vienne
- Les écogestes au jardin Haut-Rhin
- Les écogestes au jardin Hauts-de-Seine
- Les écogestes au jardin Hérault
- Les écogestes au jardin Ille-et-Vilaine
- Les écogestes au jardin Indre
- Les écogestes au jardin Indre-et-Loire
- Les écogestes au jardin Isère
- Les écogestes au jardin Jura
- Les écogestes au jardin Landes
- Les écogestes au jardin Loire
- Les écogestes au jardin Loire-Atlantique
- Les écogestes au jardin Loiret
- Les écogestes au jardin Loir-et-Cher
- Les écogestes au jardin Lot
- Les écogestes au jardin Lot-et-Garonne
- Les écogestes au jardin Lozère
- Les écogestes au jardin Maine-et-Loire
- Les écogestes au jardin Manche
- Les écogestes au jardin Marne
- Les écogestes au jardin Mayenne
- Les écogestes au jardin Meurthe-et-Moselle
- Les écogestes au jardin Meuse
- Les écogestes au jardin Morbihan
- Les écogestes au jardin Moselle
- Les écogestes au jardin Nièvre
- Les écogestes au jardin Nord
- Les écogestes au jardin Oise
- Les écogestes au jardin Orne
- Les écogestes au jardin Paris
- Les écogestes au jardin Pas-de-Calais
- Les écogestes au jardin Puy-de-Dôme
- Les écogestes au jardin Pyrénées-Atlantiques
- Les écogestes au jardin Pyrénées-Orientales
- Les écogestes au jardin Rhône
- Les écogestes au jardin Saône-et-Loire
- Les écogestes au jardin Sarthe
- Les écogestes au jardin Savoie
- Les écogestes au jardin Seine-et-Marne
- Les écogestes au jardin Seine-Maritime
- Les écogestes au jardin Seine-Saint-Denis
- Les écogestes au jardin Somme
- Les écogestes au jardin Tarn
- Les écogestes au jardin Tarn-et-Garonne
- Les écogestes au jardin Territoire de Belfort
- Les écogestes au jardin Val-de-Marne
- Les écogestes au jardin Val-d'Oise
- Les écogestes au jardin Var
- Les écogestes au jardin Vaucluse
- Les écogestes au jardin Vendée
- Les écogestes au jardin Vienne
- Les écogestes au jardin Vosges
- Les écogestes au jardin Yonne
- Les écogestes au jardin Yvelines
Voir Aussi
- Récupération de l'eau de pluie
Un milliard d’habitants sur Terre - la planète bleue- n’a pas accès à l’eau, 25 000 êtres humains en meurent chaque jour. La prise de conscience générale sur l’environnement, et plus particulièrement sur la rareté de l’eau, commence à faire son chemin.
- Décoration d’intérieur
- Les bassins de jardin
- Les abris de jardin
- Le bricolage à la maison
- 5 bonnes raisons de mettre de la verdure sur son toit
- Le jardinage de fleurs
- Qu'est-ce qui est compostable ?
- Le jardin en carrés
- Finitions piscine