Le stockage des données

Le stockage de données fait référence aux informations auxquelles nous accédons quotidiennement sur nos ordinateurs et qui sont archivées et stockées sur un support autre que l’ordinateur. Chaque fois que vous ouvrez un fichier stocké sur votre disque dur vous accédez à des données. Pour certaines personnes, le disque dur offre assez d’espace de stockage et celles-ci n’ont donc qu’à s’assurer que leurs données sont bien sauvegardées. Mais pour d’autres, et en particulier pour les entreprises d’une certaine taille, le stockage de données a une grande importance.


1. Vue d’ensemble

Il existe différents types de stockage de données disponibles. La quantité de données qu’il vous faut stocker déterminera le type de stockage qui répondra le mieux à vos besoins. Certains lecteurs flash ont une capacité de stockage réduite et peuvent être portés autour du cou. D’autres peuvent stocker plusieurs gigabits de données. Le stockage de données sur CD est sans doute le plus répandu. La plupart des personnes qui ont l’habitude de travailler avec un ordinateur ont probablement eu l’occasion d’accéder à des données stockées sur un CD. Certains s’en sont certainement déjà servi pour stocker leurs propres données. La sauvegarde en ligne est quant à elle de plus en plus populaire, et de plus en plus de compagnies offrent désormais ce type de service. D’autre part, en plus de stocker vos documents sur votre disque dur, il est également possible de vous procurer un disque dur externe. Ainsi, s’il devait arriver quelque chose à votre ordinateur, votre disque dur externe reste intact. Vous bénéficiez donc de quantité de différentes solutions pour sauvegarder et stocker vos données. Vous pouvez toutes les étudier et choisir celle qui répond le mieux à vos besoins.

2. Les disquettes

Certains d’entre nous utilisent encore ces dinosaures de la sauvegarde informatique, mais la plupart des ordinateurs récents ne sont désormais plus équipés de lecteur de disquette. Cependant, il y a encore beaucoup de disquettes en circulation, lesquelles contiennent quantité de données. Les disquettes les plus anciennes du format 5.25 ont été abandonnées il y a déjà un bon moment, mais la version plus compacte 3.5 ne sont pas encore obsolètes. Elles peuvent contenir environ 1.44 méga de données et ont été utilisées par des millions de personnes pour sauvegarder les informations contenues sur leur disque dur. A l’époque, vous pouviez enregistrer toutes sortes de données sur ce support. Au début, les disquettes n’existaient qu’en noir ou gris, mais elles furent rapidement disponibles en quantité de coloris amusants et chaque bureau était équipé de sa petite boîte de rangement de disquettes.

3. Les CD

Tout le monde a déjà, par le passé, utilisé un CD d’une façon ou d’une autre. Vous utilisez ce support à chaque fois que vous accédez à un programme ou à des données sur CD. Peut-être les avez-vous même utilisés pour stocker vos propres données. Le plus souvent, nous pouvons accéder à des programmes informatiques, des logiciels, ou même des leçons qui ont été enregistrées sur CD ou DVD. Et il y a bien entendu les millions de CD audio. Une fois les consommateurs habitués à acheter des CD contenant déjà des données, les fabricants ont lancé les CD-R et les CD-RW, des disques cette fois-ci vierges sur lesquels il était désormais possible d’enregistrer des documents personnels. Ce sont encore des supports de stockage très utilisés de nos jours. Avec le CD-R, il est possible d’enregistrer et de graver de la musique ou n’importe quel autre type de données. Le CD-RW permet quant à lui de réenregistrer de nouvelles données sur le même disque. Il est possible d’utiliser ce type de support pour n’importe quelles données : jeux vidéo, musique, ou documents particulièrement importants. Quelques années plus tard est arrivé le DVD, que nous associons généralement aux films. La plupart des ordinateurs actuels sont équipés de lecteur de DVD et certains d’un lecteur de DVD-R qui correspond au lecteur de CD-R mais cette fois-ci pour DVD. Cette solution de stockage s’avère être facile et fiable, tout en restant économique, autant pour le particulier que pour l’entreprise.

4. Le stockage sur disque dur

La sauvegarde sur disque dur est sans doute celle que nous utilisons le plus souvent. La capacité de stockage des disques durs n’a cessé d’augmenter au fil des ans et ceux-ci peuvent maintenant contenir une quantité de données importante en comparaison des capacités relativement limitées des disques durs des premiers PC. Quand les ordinateurs ont commencé à s’installer dans les foyers, les disques durs ne pouvaient pas contenir toutes les données et il était alors nécessaire d’en enregistrer systématiquement une grande partie sur disquette. Aujourd’hui, le disque dur suffit généralement à stocker toutes nos données, et les particuliers tout comme les gérants de petites entreprises ont rarement besoin d’une solution de stockage externe. Cependant, bien qu’il soit possible de stocker tous nos documents sur disque dur, ceci est très risqué. C’est un peu comme placer tous ses œufs dans le même panier. Que se passe-t-il s’il vous arrivait de lâcher le panier ? Exactement ce qui peut arriver lorsque vous conservez tous vos documents sur votre disque dur et que celui-ci crashe. Le but des solutions de sauvegarde est de préserver vos données de façon à ce que si elles venaient à être endommagées ou perdues sur un support, vous puissiez les récupérer sur un autre. Cela revient au même que de placer vos papiers importants dans un coffre à la banque au cas où votre maison venait à brûler. Cela ne veut pas nécessairement dire que votre maison va brûler, mais que vous êtes préparé à cette éventualité. De la même façon, il ne faut pas vivre dans la crainte que votre disque dur crashe à chaque instant, mais si cela devait arriver, il est préférable d’y être préparé et de pouvoir accéder à vos fichiers par un autre moyen. La sauvegarde de données est donc une mesure préventive qui permet d’avoir l’esprit tranquile.

5. Les zips

Peu de personnes aujourd’hui commencent à utiliser des lecteurs de zip pour sauvegarder leurs données, mais celles qui ont commencé à s’en servir lorsqu’ils étaient encore très populaires, c’est-à-dire au milieu des années 90, continuent aujourd’hui de les utiliser. Le lecteur de zip peut être interne ou externe et utilise des disques qui ont à peu près la même taille que les disquettes 3.5 sauf qu’ils sont un peu plus épais. Ces disques ont une capacité de stockage située entre 100 et 750 mégas, soit bien plus que les 1.44 méga des disquettes. Les petites entreprises ainsi que les particuliers utilisent quotidiennement ce type de support pour sauvegarder leurs données. La sauvegarde sur lecteur zip est d’autre part bien plus rapide que sur disquette. Grâce à un lecteur zip externe, vous pouvez accéder aux données de vos disques sur n’importe quel ordinateur, à la condition que celui-ci soit équipé d’une prise adaptée. Parmi les utilisateurs de zip, certains hésitent encore à changer tandis que d’autres ont déjà fait la transition vers la sauvegarde sur CD. Les zips sont un autre exemple de solutions de stockage à bande magnétique qui étaient si populaires avant l’arrivée des CD sur le marché. Les disques zips avaient une capacité telle en comparaison des disquettes, que même les entreprises de taille moyenne en utilisaient rarement. Aujourd’hui, les disques zips sont beaucoup moins chers qu’ils ne l’étaient, mais ils ne sont plus aussi faciles à trouver car d’autres solutions de stockage répondent maintenant mieux aux besoins du consommateur. Bien que certains s’en servent encore, ils ont été généralement remplacés par les CD ou d’autres types de solutions de stockage.

6. Les solutions de stockage à bande magnétique

La plupart des solutions de stockage à bande magnétique ont elles aussi été remplacées par les solutions à lecture optique comme les CD ou les DVD. Pourtant, elles sont encore utilisées aujourd’hui. La disquette en fait partie. Il existe également des lecteurs amovibles qui utilisent encore des bandes magnétiques pour enregistrer des données ou sauvegarder des systèmes informatiques. Les tous premiers appareils de sauvegarde occupaient une pièce entière et utilisaient une bande magnétique pour stocker les données. Aujourd’hui encore, une grande quantité de données qui ont rarement besoin d’être accédées sont enregistrées sur bande magnétique. Ceci est particulièrement valable pour des données anciennes qui n’ont pas forcément besoin d’être consultées mais doivent pourtant être conservées « au cas où ». Avant l’arrivée de la lecture optique, les lecteurs magnétiques étaient très utilisés pour sauvegarder les données informatiques, surtout au sein de l’entreprise. Bien que certains soient encore utilisés aujourd’hui, les méthodes de stockage aux capacités plus importantes ont généralement pris le dessus.

7. Les lecteurs flash

Avec les lecteurs flash (ou clés USB) vous n’avez plus à vous inquiéter de perdre vos fichiers. Certains contiennent même des jeux vidéo ! Il vous suffit d’insérer votre clé sur n’importe quel ordinateur équipé d’une prise USB et le tour est joué ! Les lecteurs flash sont très mobiles et ont la taille d’un paquet de chewing-gums. Ces supports peuvent avoir une capacité de stockage de 256 mégas à 8 gigas. Ils existent dans toutes sortes de coloris et attirent les adolescents autant que les adultes. Les adolescents aiment y télécharger des dizaines de chansons ou de photos et parfois leurs devoirs. Les adultes y stockent généralement leur travail en cours ou des données auxquelles ils ont besoin d’accéder à partir de plusieurs ordinateurs. Les lecteurs flash sont parfaits pour voyager. Ils sont d’autre part économiques et peuvent facilement être partagés avec vos collègues de travail. Certains professionnels du secteur des services informatiques utilisent leur clé USB pour stocker des logiciels ou autres « outils » auxquels ils ont facilement accès, qu’ils soient « sur le terrain » ou dans les locaux de leur entreprise. Le lecteur flash peut se glisser dans n’importe quelle poche ou sac à main ou peut être porté autour du cou ou du poignet. Il est également pratique pour tenir un journal de voyage ou un emploi du temps. Les lecteurs flash sont bon marché, pratiques et faciles d’utilisation quel que soit votre expérience avec les ordinateurs.

8. NAS ou « Network Attached Storage »

Les entreprises qui comptent des centaines d’ordinateurs en réseau ont besoin de solutions de stockage de gros volume. Il existe pour cela le NAS (Network Attached Storage) qui permet à de nombreux utilisateurs connectés à un même réseau, comme les employés d’un centre de réception par exemple, d’accéder à tout moment à des données centralisées sur un périphérique de stockage. Ce type de stockage est généralement accessible grâce à un mot de passe et permet à un certain nombre d’utilisateurs d’accéder aux mêmes données en même temps. Le NAS peut également être utilisé lorsqu’un fournisseur d’accès à Internet offre à chacun de ses clients une boîte aux lettres électronique. Dans ce cas, le NAS stocke toutes les données nécessaires à chaque utilisateur pour accéder à sa boîte électronique ainsi que tous les emails reçus sur le serveur. Le NAS est utilisé à des centaines de fins différentes chaque jour. Le particulier accédant à certaines informations de chez lui ne réalise souvent pas qu’il profite des avantages du NAS. Les entreprises et les personnes qui payent pour ce service, en revanche, l’apprécient à sa juste valeur car c’est une solution de stockage beaucoup plus fiable, sécurisée et financièrement abordable que les précédentes. Bien qu’un particulier n’ait aucune raison de recourir à ce type de solution de stockage, il en profite pourtant à chaque fois qu’il a affaire à une entreprise qui l’utilise. Le NAS a remplacé des méthodes de stockage moins fiables pour stocker des quantités importantes de données. Bien que ce soit une solution de stockage relativement récente, elle s’est avérée particulièrement efficace et rentable. Le NAS n’a qu’une seule application, laquelle consiste à permettre à l’utilisateur d’accéder à certaines données. Le SAN (Storage Area Network) est un autre type de solution de stockage de gros volumes de données très similaire au NAS. Les technologies qu’ils utilisent sont presque similaires et ils se font concurrence sur le marché. Si vous envisagez de recourir à ce type de solution de stockage, il est recommandé de bien se renseigner sur ces deux solutions et de bien comparer leurs différences et leurs similarités.
Articles Régionaux
- Le stockage des données Ain
- Le stockage des données Aisne
- Le stockage des données Allier
- Le stockage des données Alpes-de-Haute-Provence
- Le stockage des données Alpes-Maritimes
- Le stockage des données Ardèche
- Le stockage des données Ardennes
- Le stockage des données Ariège
- Le stockage des données Aube
- Le stockage des données Aude
- Le stockage des données Aveyron
- Le stockage des données Bas-Rhin
- Le stockage des données Bouches-du-Rhône
- Le stockage des données Calvados
- Le stockage des données Cantal
- Le stockage des données Charente
- Le stockage des données Charente-Maritime
- Le stockage des données Cher
- Le stockage des données Corrèze
- Le stockage des données Corse-du-Sud
- Le stockage des données Côte-d'Or
- Le stockage des données Côtes-d'Armor
- Le stockage des données Creuse
- Le stockage des données Deux-Sèvres
- Le stockage des données Dordogne
- Le stockage des données Doubs
- Le stockage des données Drôme
- Le stockage des données Essone
- Le stockage des données Eure
- Le stockage des données Eure-et-Loir
- Le stockage des données Finistère
- Le stockage des données Gard
- Le stockage des données Gers
- Le stockage des données Gironde
- Le stockage des données Haute-Corse
- Le stockage des données Haute-Garonne
- Le stockage des données Haute-Loire
- Le stockage des données Haute-Marne
- Le stockage des données Hautes-Alpes
- Le stockage des données Haute-Saône
- Le stockage des données Haute-Savoie
- Le stockage des données Hautes-Pyrénées
- Le stockage des données Haute-Vienne
- Le stockage des données Haut-Rhin
- Le stockage des données Hauts-de-Seine
- Le stockage des données Hérault
- Le stockage des données Ille-et-Vilaine
- Le stockage des données Indre
- Le stockage des données Indre-et-Loire
- Le stockage des données Isère
- Le stockage des données Jura
- Le stockage des données Landes
- Le stockage des données Loire
- Le stockage des données Loire-Atlantique
- Le stockage des données Loiret
- Le stockage des données Loir-et-Cher
- Le stockage des données Lot
- Le stockage des données Lot-et-Garonne
- Le stockage des données Lozère
- Le stockage des données Maine-et-Loire
- Le stockage des données Manche
- Le stockage des données Marne
- Le stockage des données Mayenne
- Le stockage des données Meurthe-et-Moselle
- Le stockage des données Meuse
- Le stockage des données Morbihan
- Le stockage des données Moselle
- Le stockage des données Nièvre
- Le stockage des données Nord
- Le stockage des données Oise
- Le stockage des données Orne
- Le stockage des données Paris
- Le stockage des données Pas-de-Calais
- Le stockage des données Puy-de-Dôme
- Le stockage des données Pyrénées-Atlantiques
- Le stockage des données Pyrénées-Orientales
- Le stockage des données Rhône
- Le stockage des données Saône-et-Loire
- Le stockage des données Sarthe
- Le stockage des données Savoie
- Le stockage des données Seine-et-Marne
- Le stockage des données Seine-Maritime
- Le stockage des données Seine-Saint-Denis
- Le stockage des données Somme
- Le stockage des données Tarn
- Le stockage des données Tarn-et-Garonne
- Le stockage des données Territoire de Belfort
- Le stockage des données Val-de-Marne
- Le stockage des données Val-d'Oise
- Le stockage des données Var
- Le stockage des données Vaucluse
- Le stockage des données Vendée
- Le stockage des données Vienne
- Le stockage des données Vosges
- Le stockage des données Yonne
- Le stockage des données Yvelines
Voir Aussi