Le marché de l’immobilier

Nous allons voir dans quelles circonstances évoluent les agents immobiliers, la place que leur domaine d’activité occupe sur le marché et aussi les tendances et habitudes des vendeurs et des acheteurs, à travers l’analyse des principales erreurs de chaque partie concernant les ventes immobilières.

Du côté des vendeurs:

- Ils ont tendance à inciter à l’achat au lieu de baisser les prix. Les acheteurs ne sont pas impressionnés par les vendeurs tenaces refusant de baisser leurs prix. Qui insistent en incitant les acheteurs avec des voitures gratuites et des crédits d’un an sur les taxes de propriété ou une évaluation de copropriété. Les acheteurs avertis n’achètent jamais des vieilles choses au rabais. Arrêtez la chasse et baissez vos prix.

- Ils vendent une maison dont l'énergie est inefficace. Oubliez la bulle immobilière, le prix de l'énergie est une préoccupation majeure pour les acheteurs de maisons. A cause de la hausse des coûts de déplacement plus élevés des récentes hausses à la pompe, les acheteurs de maisons portent une attention supplémentaire aux coûts de l'énergie au cours de leur perquisition dans le domicile. Les vendeurs devraient être préparés aux enquêtes des acheteurs sur la consommation énergétique et les améliorations de l’efficacité.

- La tarification est ce qu’il y a de plus important dans le marché actuel. Regardez simplement les ventes des six derniers mois, ce sera exactement ce que le prêteur d’hypothèque va utiliser. Le prix sur le marché, oubliez la marge de manœuvre, vous avez besoin de vendre, agissez ainsi. Le marché d’il ya sept mois était différent.

- Les vendeurs sérieux doivent faire un inventaire honnête de leur maison. S'il manque de récents "incontournables" des acheteurs tels que la salle de bain et une cuisine mises à jour, un bureau ou un coin, de grands placards, du papier peint ou des miroirs sur les murs, prenez le temps et si nécessaire l'argent pour rendre votre maison attrayante aux acheteurs qui n'ont plus le temps ni l'intérêt de mettre à jour une maison. N’attendez pas les réactions des acheteurs éventuels au sujet de l'absence de la présentation des caractéristiques de votre maison. Obtenez dès votre premier jour sur le marché ce dont les acheteurs sont à la recherche et ce dont ils sont disposés à payer plus cher pour leur prochaine maison.

- Des portes ouvertes sans fin. Le pendule des journées portes ouvertes a basculé de «la maison vendue le premier jour" à "nous avons besoin d'avoir notre maison ouverte tous les dimanches». Le désespoir est quand votre maison est ouverte tous les dimanches. Les acheteurs le savent et le recherchent. Planifiez toutes les trois semaines une séance porte-ouverte.

- Les vendeurs ignorent combien de temps il faudrait pour vendre un logement à prix attractif. Calculez le taux d'absorption pour votre marché. Ce taux vous dira combien de mois ou d'années d'inventaire de vente il ya dans votre marché. Trois mois c'est très bien, six mois c’est acceptable, neuf mois c’est gênant et plus de douze, ce n’est pas beau à voir.

– Les vendeurs refusent d'accepter les imprévus lors des ventes des maisons. Le contingent sans contrat n’est maintenant plus qu'un souvenir. Si vous souhaitez vendre votre maison, gardez un esprit ouvert et souple sur les éventualités. De nombreux acheteurs veulent déménager, mais ils doivent d’abord vendre leur première maison, avant de pouvoir approcher le vôtre. Les vendeurs sages réalisent cela dès le début.

–Les vendeurs fument dans leur maison pendant qu'elle est commercialisée aux acheteurs. Les acheteurs détestent les odeurs de fumée de seconde main et du rassis. Les agents immobiliers ont signalé l'augmentation des fumeurs dans la maison chez les vendeurs motivés. Si vous avez envie de fumer, sortez.

Du côté des acheteurs

- Les acheteurs potentiels de maisons veulent des offres à petits prix. Surtout avec tous les médias qui parlent des marchés immobiliers résidentiels «corrigés» du pays. Les acheteurs de maison ont besoin de comprendre la dynamique de la construction d'un contrat d'achat de la maison et la façon dont leur première offre de prix peut préparer le terrain pour la réussite ou l'échec avec un vendeur. En général, les ventes sont comparables au six derniers mois, ce sont aussi les références des prêteurs.

- La technologie est d’une grande aide quand elle fonctionne, mais il faut être très prudent avec les sites web d'évaluation en ligne. Demandez-vous combien de temps cela prendra à votre enregistreur d’actes et de transactions immobilières pour les enregistrer? Si c’est fait à la minute près, c’est acceptable, planifiez le temps de la conduction de l'évaluation en ligne pour recueillir les informations exactes.

- Le printemps est une haute saison pour le marché, les demandes sont très élevées, et les acheteurs sont très nombreux. En été, le marché est bon également, en automne il est moyen, et l'hiver est destiné au marché restant, laissé par les acheteurs et les vendeurs des marchés élevés, bons et moyens.

- D'abord utilisé par les riches pour financer une maison pour une courte durée, les prêteurs ont établit une option pour le crédit contesté et / ou les acheteurs à niveau financier élevé. La principale caractéristique de ce genre d’hypothèque est l'amortissement négatif. Les acheteurs ne doivent pas exécuter les procédures à partir de cette option.

-A partir d'une affaire sur laquelle le vendeur ne pouvait pas se passer. Beaucoup d'acheteurs naïfs voulaient tout selon leur propre condition, les vendeurs avertis essayaient de les calmer, mais dans plus de dix pour cent des transactions, les attitudes et des comportements sophrologiques ont prévalu et le contrat n’a pas pu aboutir.

-Achat de maisons avec des chambres qui n’étaient pas assez grandes pour un lit. Dans le boom, les vendeurs et ceux qui font la réhabilitation veulent des bénéfices rapides en augmentant le nombre de pièces d'une maison. Il y eu une maison à quatre pièces et une chambre qui a été réhabilitée en quatre pièces et deux chambres qui visiblement auraient eu du mal à contenir un grand lit.

- Les acheteurs ne cherchent pas dans les fonds de réserve et de contributions spéciales pour un achat potentiel. La construction ou le développement pourraient être ce qu’il a de mieux à faire, mais il faut procéder à une vérification minutieuse des budgets, des comptes rendus de réunions d'association et des soldes des fonds de réserve. Les réserves substantielles pourraient représenter la valeur d’un prêt pour un immeuble en copropriété. Les fonds de réserve sont mis de côté pour l'amélioration des immobilisations telles que de nouvelles fenêtres, les toitures et les ascenseurs. Les fonds de réserve substantiels minimisent les cotisations spéciales perçues par les bâtiments mal gérés et sans améliorations.

Articles Régionaux
- Le marché de l’immobilier Ain
- Le marché de l’immobilier Aisne
- Le marché de l’immobilier Allier
- Le marché de l’immobilier Alpes-de-Haute-Provence
- Le marché de l’immobilier Alpes-Maritimes
- Le marché de l’immobilier Ardèche
- Le marché de l’immobilier Ardennes
- Le marché de l’immobilier Ariège
- Le marché de l’immobilier Aube
- Le marché de l’immobilier Aude
- Le marché de l’immobilier Aveyron
- Le marché de l’immobilier Bas-Rhin
- Le marché de l’immobilier Bouches-du-Rhône
- Le marché de l’immobilier Calvados
- Le marché de l’immobilier Cantal
- Le marché de l’immobilier Charente
- Le marché de l’immobilier Charente-Maritime
- Le marché de l’immobilier Cher
- Le marché de l’immobilier Corrèze
- Le marché de l’immobilier Corse-du-Sud
- Le marché de l’immobilier Côte-d'Or
- Le marché de l’immobilier Côtes-d'Armor
- Le marché de l’immobilier Creuse
- Le marché de l’immobilier Deux-Sèvres
- Le marché de l’immobilier Dordogne
- Le marché de l’immobilier Doubs
- Le marché de l’immobilier Drôme
- Le marché de l’immobilier Essone
- Le marché de l’immobilier Eure
- Le marché de l’immobilier Eure-et-Loir
- Le marché de l’immobilier Finistère
- Le marché de l’immobilier Gard
- Le marché de l’immobilier Gers
- Le marché de l’immobilier Gironde
- Le marché de l’immobilier Haute-Corse
- Le marché de l’immobilier Haute-Garonne
- Le marché de l’immobilier Haute-Loire
- Le marché de l’immobilier Haute-Marne
- Le marché de l’immobilier Hautes-Alpes
- Le marché de l’immobilier Haute-Saône
- Le marché de l’immobilier Haute-Savoie
- Le marché de l’immobilier Hautes-Pyrénées
- Le marché de l’immobilier Haute-Vienne
- Le marché de l’immobilier Haut-Rhin
- Le marché de l’immobilier Hauts-de-Seine
- Le marché de l’immobilier Hérault
- Le marché de l’immobilier Ille-et-Vilaine
- Le marché de l’immobilier Indre
- Le marché de l’immobilier Indre-et-Loire
- Le marché de l’immobilier Isère
- Le marché de l’immobilier Jura
- Le marché de l’immobilier Landes
- Le marché de l’immobilier Loire
- Le marché de l’immobilier Loire-Atlantique
- Le marché de l’immobilier Loiret
- Le marché de l’immobilier Loir-et-Cher
- Le marché de l’immobilier Lot
- Le marché de l’immobilier Lot-et-Garonne
- Le marché de l’immobilier Lozère
- Le marché de l’immobilier Maine-et-Loire
- Le marché de l’immobilier Manche
- Le marché de l’immobilier Marne
- Le marché de l’immobilier Mayenne
- Le marché de l’immobilier Meurthe-et-Moselle
- Le marché de l’immobilier Meuse
- Le marché de l’immobilier Morbihan
- Le marché de l’immobilier Moselle
- Le marché de l’immobilier Nièvre
- Le marché de l’immobilier Nord
- Le marché de l’immobilier Oise
- Le marché de l’immobilier Orne
- Le marché de l’immobilier Paris
- Le marché de l’immobilier Pas-de-Calais
- Le marché de l’immobilier Puy-de-Dôme
- Le marché de l’immobilier Pyrénées-Atlantiques
- Le marché de l’immobilier Pyrénées-Orientales
- Le marché de l’immobilier Rhône
- Le marché de l’immobilier Saône-et-Loire
- Le marché de l’immobilier Sarthe
- Le marché de l’immobilier Savoie
- Le marché de l’immobilier Seine-et-Marne
- Le marché de l’immobilier Seine-Maritime
- Le marché de l’immobilier Seine-Saint-Denis
- Le marché de l’immobilier Somme
- Le marché de l’immobilier Tarn
- Le marché de l’immobilier Tarn-et-Garonne
- Le marché de l’immobilier Territoire de Belfort
- Le marché de l’immobilier Val-de-Marne
- Le marché de l’immobilier Val-d'Oise
- Le marché de l’immobilier Var
- Le marché de l’immobilier Vaucluse
- Le marché de l’immobilier Vendée
- Le marché de l’immobilier Vienne
- Le marché de l’immobilier Vosges
- Le marché de l’immobilier Yonne
- Le marché de l’immobilier Yvelines