L'arthrose

Vous souffrez d'arthrose comme des millions de Français ? Voici quelques explications concernant les symptômes et les traitements.


1. Qu’est-ce que l’arthrose ?

Deux définitions peuvent se rapporter à l‘arthrose : une définition anatomique et une définition radiologique. Selon la définition anatomique, l’arthrose est l’usure du cartilage de deux surfaces articulaires en miroir. Et selon la définition radiologique, l’arthrose est la diminution de l’épaisseur de l’interligne articulaire du genou, c’est-à-dire séparant le fémur et le tibia.
Mais d’une manière générale, l’arthrose se définie comme étant une affection douloureuse d’une ou de plusieurs articulations, dont l’origine est encore mal déterminée, et qui, dans certains cas, peut évoluer vers des déformations articulaires et même une impotence. La douleur que l’on ressent lorsqu’on a de l’arthrose provient de la dégénération du cartilage qui recouvre les os au niveau de leur surface articulaire. C'est l’usure de ce cartilage ou encore sa disparition complète qui provoque une sensibilité accrue. L’arthrose est également une maladie chronique qui est favorisée par certains facteurs tels que le vieillissement, l’utilisation excessive ou défectueuse d’un articulation, ou l’ostéoporose.

2. Qui sont les personnes à risque ?

Les personnes susceptibles d'avoir de l’arthrose sont en général les personnes en surpoids car l’excès de poids pour les articulations porteuses telles que la hanche ou le genou peut fragiliser les articulations. Les sportifs de haut niveau ainsi que les travailleurs manuels peuvent eux aussi être concernés en raison de traumatismes qui peuvent être minimes, mais souvent répétés, et que l’on appelle microtraumatismes. Enfin, l’arthrose se retrouve également chez les personnes âgées dont les articulations sont déjà usées et fragiles.

3. Les causes de l’arthrose

Généralement, ce sont les articulations soumises à de fortes contraintes mécaniques, telles que la pesanteur pour le genou, la hanche ou la colonne vertébrale, mais également les cervicales et les lombaires, qui sont touchées par l’arthrose. L’arthrose n’est pas due à une cause unique et quelques facteurs de risques peuvent la favoriser tels que l’âge, la goutte, les maladies métaboliques comme le diabète, une inflammation, une opération chirurgicale, une blessure, le surpoids, un travail contraignant physiquement, une mise à contribution excessive des articulations ou encore un problème héréditaire.
Une malformation, particulièrement au niveau de la hanche, peut également favoriser l’arthrose, ou encore une déformation faisant suite à un traumatisme, car ces facteurs peuvent déplacer les points d’appui entre deux os vers une zone fragile.
Très souvent, l’arthrose est une maladie sans cause connue décelable. Mais elle peut résulter d'un certain nombre de conditions biologiques ou mécaniques qui aboutissent à une usure telles que des déformations importantes du membre inférieur (jambes arquées ou jambes en X), des séquelles de lésions méniscales et ligamenteuses, une nécrose ou l’évolution d’une maladie inflammatoire telles que le rhumatisme, la polyarthrite, le psoriasique…

4. Les symptômes de l’arthrose

Les symptômes de l’arthrose dépendent de la zone qui est atteinte par la maladie. Au niveau de la hanche et du genou par exemple, l’arthrose se caractérise par une douleur sur le plan articulaire, une douleur augmentée lorsque le sujet fait un mouvement. La douleur est surtout plus intense le soir ou le lendemain et l’articulation a tendance à prendre du volume. Concernant l’arthrose de la hanche particulièrement, un des symptômes particulier est une douleur qui peut même irradier au niveau du genou et que le sujet ressent lors de la conduite d’un véhicule, de la montée d’un escalier ou en effectuant des tâches ménagères.
Pour l’arthrose des doigts, les symptômes se caractérisent par une douleur ressentie lorsque le sujet effectue une quelconque tâche avec les doigts.
En général, l’arthrose est une maladie qui évolue sur de nombreuses années, mais qui évolue également par poussée. Si un sujet ressent des douleurs au niveau de ses articulations et qu'il a des doutes, il est donc nécessaire qu'il aille consulter un médecin qui pourra alors effectuer un diagnostic. Le médecin, qui peut être un généraliste ou un rhumatologue, utilisera un questionnaire détaillé ou anamnèse pour une évaluation des symptômes du patient, et effectuera par la suite des radios ou des examens plus approfondis si c’est nécessaire.

5. Traitement de l’arthrose

L’arthrose proprement dite ne se traite pas, mais par contre il existe de nombreux traitements pour alléger les symptômes et les douleurs du patient.
Si l’arthrose est provoquée par une malformation ou une déformation, il est parfois possible de recourir à la correction chirurgicale, mais les facteurs de risques tels que l'obésité doivent d'abord être traités. Si l'opération chirurgicale n'est pas possible, alors la douleur pourra être atténuée par de la kinésithérapie, des cures thermales ou la prescription de médicaments analgésiques ou anti-inflammatoires.
Pour le cas de l’arthrose du genou, il existe des traitements par injections de cortisone pour lutter contre l’inflammation, ou d’acide hyaluronique pour remplacer la déficience de cet élément. Des lavages articulaires peuvent aussi être effectués pour éliminer les débris de cartilage.
Concernant les médicaments possibles, on peut prescrire le paracétamol comme antalgique de premier choix. Si ce n’est pas suffisant, on peut également y ajouter un anti-inflammatoire, un antalgique à base d’opioïdes ou encore des anti-arthrosiques d’action retardée tels que la glucosamine, la chondroïtine sulfate ou la diacérhéine, des produits qui se caractérisent par un effet symptomatique et une faible toxicité. Malheureusement, la glucosamine et la chondroïtine ne sont efficaces que chez environ 80% des patients.
Bien que déconseillé par le passé, l’exercice physique est maintenant souvent recommandé depuis que des études ont montré que le mouvement pouvait être bénéfique au malade du moment que ce ne sont pas des mouvements répétés ou violents. Ainsi, la stratégie de traitement de l’arthrose du genou ou de la hanche propose des exercices physiques mais également des aides techniques telles que des semelles orthopédiques ou des cannes.
Les produits naturels sont également proposés dans le traitement de l'arthrose. Des approches alternatives proposent des solutions axées sur la protection du cartilage (chondroprotection) par des plantes, des antioxydants, des minéraux ou par l’alimentation.
Afin de prévenir l’apparition et l’aggravation de l’arthrose, il est recommandé de protéger les cartilages en évitant les gros traumatismes et les fractures de ce tissu, mais également d’éviter les microtraumatismes répétés dus au travail, aux activités sportives ou aux tâches ménagères.

Articles Régionaux
- L'arthrose Ain
- L'arthrose Aisne
- L'arthrose Allier
- L'arthrose Alpes-de-Haute-Provence
- L'arthrose Alpes-Maritimes
- L'arthrose Ardèche
- L'arthrose Ardennes
- L'arthrose Ariège
- L'arthrose Aube
- L'arthrose Aude
- L'arthrose Aveyron
- L'arthrose Bas-Rhin
- L'arthrose Bouches-du-Rhône
- L'arthrose Calvados
- L'arthrose Cantal
- L'arthrose Charente
- L'arthrose Charente-Maritime
- L'arthrose Cher
- L'arthrose Corrèze
- L'arthrose Corse-du-Sud
- L'arthrose Côte-d'Or
- L'arthrose Côtes-d'Armor
- L'arthrose Creuse
- L'arthrose Deux-Sèvres
- L'arthrose Dordogne
- L'arthrose Doubs
- L'arthrose Drôme
- L'arthrose Essone
- L'arthrose Eure
- L'arthrose Eure-et-Loir
- L'arthrose Finistère
- L'arthrose Gard
- L'arthrose Gers
- L'arthrose Gironde
- L'arthrose Haute-Corse
- L'arthrose Haute-Garonne
- L'arthrose Haute-Loire
- L'arthrose Haute-Marne
- L'arthrose Hautes-Alpes
- L'arthrose Haute-Saône
- L'arthrose Haute-Savoie
- L'arthrose Hautes-Pyrénées
- L'arthrose Haute-Vienne
- L'arthrose Haut-Rhin
- L'arthrose Hauts-de-Seine
- L'arthrose Hérault
- L'arthrose Ille-et-Vilaine
- L'arthrose Indre
- L'arthrose Indre-et-Loire
- L'arthrose Isère
- L'arthrose Jura
- L'arthrose Landes
- L'arthrose Loire
- L'arthrose Loire-Atlantique
- L'arthrose Loiret
- L'arthrose Loir-et-Cher
- L'arthrose Lot
- L'arthrose Lot-et-Garonne
- L'arthrose Lozère
- L'arthrose Maine-et-Loire
- L'arthrose Manche
- L'arthrose Marne
- L'arthrose Mayenne
- L'arthrose Meurthe-et-Moselle
- L'arthrose Meuse
- L'arthrose Morbihan
- L'arthrose Moselle
- L'arthrose Nièvre
- L'arthrose Nord
- L'arthrose Oise
- L'arthrose Orne
- L'arthrose Paris
- L'arthrose Pas-de-Calais
- L'arthrose Puy-de-Dôme
- L'arthrose Pyrénées-Atlantiques
- L'arthrose Pyrénées-Orientales
- L'arthrose Rhône
- L'arthrose Saône-et-Loire
- L'arthrose Sarthe
- L'arthrose Savoie
- L'arthrose Seine-et-Marne
- L'arthrose Seine-Maritime
- L'arthrose Seine-Saint-Denis
- L'arthrose Somme
- L'arthrose Tarn
- L'arthrose Tarn-et-Garonne
- L'arthrose Territoire de Belfort
- L'arthrose Val-de-Marne
- L'arthrose Val-d'Oise
- L'arthrose Var
- L'arthrose Vaucluse
- L'arthrose Vendée
- L'arthrose Vienne
- L'arthrose Vosges
- L'arthrose Yonne
- L'arthrose Yvelines
Voir Aussi
- L'arthrose, ce mal du siècle
Tout le monde ou presque est touché par l'arthrose à un moment ou à un autre de sa vie. Lisez cet article pour en savoir plus sur cette maladie chronique et ses différents traitements.
- Attention diabète !
- La solution 100% naturelle pour vos articulations