La suppression des notes ou la parodie de l’évolution Indre-et-Loire

L’enseignement laïc et obligatoire, jour après jour, tente de modifier son image de « fabrique du crétin », selon le mot de l’universitaire Jean-Paul Brighelli.

Entreprises Locales

(Les données locales ci-après sont fournises par toutlocal.fr.)

Ecole Musique Intercomm Vallee Indrois

Mairie (23 Grande Rue)
Montresor, Indre-et-Loire
Etre En Mouvement

La Robichonniere
St Laurent En Gatines, Indre-et-Loire
Tours N Danse

64 Rue Michelet
Tours, Indre-et-Loire
Vol À Voile L De Vinci
02 47 65 42 44
La Raudiere
Le Louroux, Indre-et-Loire
Université François Rabelais
02 47 36 70 24
14 Avenue Monge
Tours, Indre-et-Loire
Université François Rabelais
02 47 36 65 38
5 Rue Des Tanneurs
Tours, Indre-et-Loire
Association Espace Danse Constellation

Mairie (rue Lezay Marnesia)
Chateau La Valliere, Indre-et-Loire
Lycée Technique Et Lycée Professionnel Privé Fontiville
02 47 34 12 34
77 Rue De Fontiville
Veigne, Indre-et-Loire
Ecole De Musique
02 47 23 57 21
13 Rue Paul Louis Courier
Blere, Indre-et-Loire
Université François Rabelais
02 47 36 70 58
Avenue Monge
Tours, Indre-et-Loire

Et pour pallier sa mauvaise appréciation, les thuriféraires du pouvoir tentent d’abolir toute notation pour y substituer le "smiley". L’objectif : féliciter les comportements et les compétences plutôt que de les transformer.
Que l’on ne s’étonne pas de constater l’échec incroyable de l’Éducation Nationale lorsque ce genre de débats parvient à trouver une quelconque résonance ! Que l’on cesse de s'interroger sur les raisons qui incitent nombre de familles françaises pouvant se le permettre à investir dans des structures privées !
Le préceptorat a de beaux jours devant lui. Et tant pis pour les autres !

Article écrit par David Jarousseau, directeur de la société Fullcoaching

Voir Aussi
- Fullcoaching: formule "baccalauréat" Indre-et-Loire
La fin du trimestre approchant il est temps de se mettre à jour afin de ne pas prendre du retard dans cette course contre le temps qu'est la préparation du baccalauréat