La plongée sous-marine

Apprenez en plus sur ce sport aux vertus relaxantes: la plongée sous-marine, la sérénité au bout des palmes.

Contenu fourni par:

Assise au bord de la piscine, Esther n’en mène pas large. Pourtant, fan du commandant Cousteau et du “Grand Bleu”, elle est fascinée par le monde des océans, merveilleux et… angoissant. C’est sans doute cette ambivalence qui l’a motivée à tenter la plongée sous-marine, la vraie, avec bouteilles et tuyau pour respirer.

Concentrée, elle écoute les explications du moniteur sur le matériel. Il parle de bloc, de stab’, de détendeur… et de palmes – ah, enfin un mot qu’elle connaît ! – puis enchaîne sur le langage des signes à utiliser pour communiquer : « Poing fermé, pouce en haut, ça signifie que l’on remonte. OK ? Pour la respiration, pas de problème : concentrez-vous comme vous le feriez sur terre, je m’occuperai du reste. » Facile à dire : et si l’air n’arrive pas ? s’inquiète Esther. Palmes aux pieds, bouteille de 15 kilos sur le dos et gilet genre « guerre du Golfe », gonflé à bloc pour ne pas couler à pic, elle se jette à l’eau. C’est drôle, son barda si lourd sur terre est aussi léger qu’une bulle d’air dans l’eau. Première sensation : un barouf d’enfer dans les oreilles, provoqué par sa respiration dans le détendeur. C’est ça, le « monde du silence » ? Appliquée, elle dégonfle tranquillement son gilet pour descendre retrouver trois mètres plus bas d’autres hommes et femmes poissons. Agenouillés en cercle, chacun essaie de maîtriser au mieux les exercices : vidage de masque en cas de fuite, simulation de panne d’air, perte du détendeur, contrôle du niveau d’air, etc. Pas question de remonter comme un bouchon au moindre problème, surtout à vingt mètres de fond : une pression trop forte et trop rapide sur les poumons pourrait les faire exploser ! Une demi-heure plus tard, Esther remonte à la surface, sourire aux lèvres, séduite et prête pour sa deuxième leçon.

Un sport de femme

Elles sont de plus en plus nombreuses à pratiquer la plongée sous-marine, longtemps chasse gardée des militaires. En France, un plongeur sur quatre est une femme (près de 50 % aux Etats-Unis). Mais d’ici peu – les clubs sont formels – nous allons rattraper les Américains. Pourquoi un tel engouement ? D’abord, parce que les femmes sont plus aptes que les hommes : elles ont davantage de sang-froid, et paniquent donc moins en cas de problèmes ; elles sont aussi plus « aquatiques », car plus souples dans leurs mouvements. Ensuite, ce sport ne requiert pas de conditions physiques exceptionnelles. Enfin – et c’est essentiel – l’esprit de compétition n’existe pas : on est là avant tout pour se faire plaisir.

La plongée rend zen

A lire :

1- Liaisons dangereuses avec la mer(e) (Hommes et Perspective, 1995).

Le stress, on le sait, génère des tensions psychiques et physiques qui entraînent des émotions difficiles à gérer. Contenir ces émotions fatigue et frustre, d’où cette impression d’être toujours sur les rotules. Inès, courtière de 28 ans, le confirme : « La plongée rend zen. D’abord, tu apprends à respirer profondément et lentement… sinon tu vides ta bouteille en dix minutes ! Tes mouvements deviennent souples et amples, et tu prends enfin le temps d’observer les poissons, les grottes, les requins (sic), la flore. Quand tu remontes sur le bateau, tu ressens une impression de bien-être, qui vaut n’importe quelle séance de relaxation ! »

« Quand ils sont au fond, tous parlent de sensation d’apesanteur, d’oubli de leur corps, souligne Marylène Thomère, psychologue (1). Certains parlent même de jouissance ! » La plongée, une évasion pour vivre l’existence dans une plus grande plénitude ? « Elle ouvre sur un “autre monde”, où l’imprévisible l’emporte sur le probable, où la victoire est à gagner sur soi », poursuit la psychologue. Pourtant, rien n’est évident. Même dans une eau à 28 °C, on se refroidit vingt-cinq fois plus vite que sur la terre à la même température (d’où le port de la combinaison). Au début, tout semble compliqué. Mais après quelques plongées, tout devient naturel ou presque. Certains oublient même qu’ils sont dans l’eau pour entrer dans un monde imaginaire accueillant, un peu comme le fœtus dans le ventre de sa mère.

Lire d'autres articles sur le site de Psychologies

Articles Régionaux
- La plongée sous-marine Ain
- La plongée sous-marine Aisne
- La plongée sous-marine Allier
- La plongée sous-marine Alpes-de-Haute-Provence
- La plongée sous-marine Alpes-Maritimes
- La plongée sous-marine Ardèche
- La plongée sous-marine Ardennes
- La plongée sous-marine Ariège
- La plongée sous-marine Aube
- La plongée sous-marine Aude
- La plongée sous-marine Aveyron
- La plongée sous-marine Bas-Rhin
- La plongée sous-marine Bouches-du-Rhône
- La plongée sous-marine Calvados
- La plongée sous-marine Cantal
- La plongée sous-marine Charente
- La plongée sous-marine Charente-Maritime
- La plongée sous-marine Cher
- La plongée sous-marine Corrèze
- La plongée sous-marine Corse-du-Sud
- La plongée sous-marine Côte-d'Or
- La plongée sous-marine Côtes-d'Armor
- La plongée sous-marine Creuse
- La plongée sous-marine Deux-Sèvres
- La plongée sous-marine Dordogne
- La plongée sous-marine Doubs
- La plongée sous-marine Drôme
- La plongée sous-marine Essone
- La plongée sous-marine Eure
- La plongée sous-marine Eure-et-Loir
- La plongée sous-marine Finistère
- La plongée sous-marine Gard
- La plongée sous-marine Gers
- La plongée sous-marine Gironde
- La plongée sous-marine Haute-Corse
- La plongée sous-marine Haute-Garonne
- La plongée sous-marine Haute-Loire
- La plongée sous-marine Haute-Marne
- La plongée sous-marine Hautes-Alpes
- La plongée sous-marine Haute-Saône
- La plongée sous-marine Haute-Savoie
- La plongée sous-marine Hautes-Pyrénées
- La plongée sous-marine Haute-Vienne
- La plongée sous-marine Haut-Rhin
- La plongée sous-marine Hauts-de-Seine
- La plongée sous-marine Hérault
- La plongée sous-marine Ille-et-Vilaine
- La plongée sous-marine Indre
- La plongée sous-marine Indre-et-Loire
- La plongée sous-marine Isère
- La plongée sous-marine Jura
- La plongée sous-marine Landes
- La plongée sous-marine Loire
- La plongée sous-marine Loire-Atlantique
- La plongée sous-marine Loiret
- La plongée sous-marine Loir-et-Cher
- La plongée sous-marine Lot
- La plongée sous-marine Lot-et-Garonne
- La plongée sous-marine Lozère
- La plongée sous-marine Maine-et-Loire
- La plongée sous-marine Manche
- La plongée sous-marine Marne
- La plongée sous-marine Mayenne
- La plongée sous-marine Meurthe-et-Moselle
- La plongée sous-marine Meuse
- La plongée sous-marine Morbihan
- La plongée sous-marine Moselle
- La plongée sous-marine Nièvre
- La plongée sous-marine Nord
- La plongée sous-marine Oise
- La plongée sous-marine Orne
- La plongée sous-marine Paris
- La plongée sous-marine Pas-de-Calais
- La plongée sous-marine Puy-de-Dôme
- La plongée sous-marine Pyrénées-Atlantiques
- La plongée sous-marine Pyrénées-Orientales
- La plongée sous-marine Rhône
- La plongée sous-marine Saône-et-Loire
- La plongée sous-marine Sarthe
- La plongée sous-marine Savoie
- La plongée sous-marine Seine-et-Marne
- La plongée sous-marine Seine-Maritime
- La plongée sous-marine Seine-Saint-Denis
- La plongée sous-marine Somme
- La plongée sous-marine Tarn
- La plongée sous-marine Tarn-et-Garonne
- La plongée sous-marine Territoire de Belfort
- La plongée sous-marine Val-de-Marne
- La plongée sous-marine Val-d'Oise
- La plongée sous-marine Var
- La plongée sous-marine Vaucluse
- La plongée sous-marine Vendée
- La plongée sous-marine Vienne
- La plongée sous-marine Vosges
- La plongée sous-marine Yonne
- La plongée sous-marine Yvelines