Fullcoaching: formule "baccalauréat" Territoire de Belfort

La fin du trimestre approchant il est temps de se mettre à jour afin de ne pas prendre du retard dans cette course contre le temps qu'est la préparation du baccalauréat

Entreprises Locales

(Les données locales ci-après sont fournises par toutlocal.fr.)

Lycée Raoul Follereau et Lycée Professionnel René Cassin
03-84-90-16-00
3 rue Louis Marchal
Belfort, Territoire de Belfort
Association Insertion Professionnelle des Jeunes
03-84-21-27-70
3 rue René Payot
Belfort, Territoire de Belfort
AFPA (Association Formation Professionnelle des Adultes)
03-84-58-83-80
1 rue Thierry Mieg
Belfort, Territoire de Belfort
Gpt Emp De La Baroche

M. Courbot Gilles (4 Rue Gustave Courtot)
Denney, Territoire de Belfort
Cotorep
03 84 21 56 83
11 Rue Du Cardinal Jules Mazarin
Belfort, Territoire de Belfort
Coaching Impulsion Formation
03-84-57-09-82
6 rue Rhône
Belfort, Territoire de Belfort
Direction Départementale du Travail de l'Emploi et de la Formation Professionnelle
03-84-57-71-00
Maison des Arts 11 rue Mazarin
Belfort, Territoire de Belfort
C.R.E.A.F.O.P (Cons Recher Eval Format Orientation Professionnelle)
03-84-54-09-80
1 rue Thiers
Belfort, Territoire de Belfort
Collège Frédéric-Auguste Bartholdi
03-84-21-95-79
6 rue Londres
Belfort, Territoire de Belfort
Acore Conseils
03 84 58 13 30
Espace Vauban (7 Boulevard Richelieu)
Belfort, Territoire de Belfort

La fin du premier trimestre sonne l’importance de se préparer aux examens. Le fullcoaching a mis en place depuis cette année sa formule « baccalauréat ». Un stage de fullcoaching se veut complet :
- Cours de méthodologie – 2heures
- Epreuve de dissertation/commentaire composé/écriture d’invention – 4 heures
- Travail sur l’oral – 2 heures
Le fullcoaching rappelle qu’il est judicieux de ne pas attendre le dernier moment pour rattraper ses lacunes !

Article écrit par David Jarousseau, directeur de la société Fullcoaching

Voir Aussi
- La suppression des notes ou la parodie de l’évolution Territoire de Belfort
L’enseignement laïc et obligatoire, jour après jour, tente de modifier son image de « fabrique du crétin », selon le mot de l’universitaire Jean-Paul Brighelli.