Détecteurs de fumée

L’installation de détecteurs de fumée est l’un des meilleurs moyens d’éviter les incendies. Afin de protéger efficacement votre maison de tout risque d’incendie, encore faut-il les installer correctement. Une fois installés, ils doivent être entretenus régulièrement et remplacés si nécessaire. S’ils sont bien utilisés, les détecteurs de fumée peuvent augmenter de façon significative vos chances de survivre si un feu venait à prendre chez vous.


1. Vue d’ensemble

Les accidents mortels causés par des incendies ne cessent d’augmenter.

La cuisine et les équipements de chauffage sont les sources les plus fréquentes d’incendie. Malheureusement, ces deux sources de dangers existent dans chaque maison et il est difficile de s’en passer. Nous avons tous besoin de nous nourrir et de nous chauffer. Il est donc difficile d’éviter totalement les risques, si ce n’est en s’assurant de la sureté de nos équipements de chauffage ou de cuisine.

Il existe cependant des moyens de réduire les risques d’incendie, de blessure ou de mort. En premier lieu, il s’agit de prendre des mesures de précautions dans la cuisine et de s’assurer que tout le système de chauffage ainsi que les cheminées sont correctement entretenus. Beaucoup d’incendies sont déclenchés par quelque chose d’aussi anodin qu’une manique posée sur un brûleur ou une friteuse oubliée sur le feu. Essayer d’éviter ce type d’accident est essentiel, mais malheureusement, ce sont souvent les premières causes d’incendies.

L’installation de détecteurs de fumée est l’un des meilleurs moyens d’éviter les incendies. Afin de protéger efficacement votre maison de tout risque d’incendie, encore faut-il les installer correctement. Une fois installés, ils doivent être entretenus régulièrement et remplacés si nécessaire. S’ils sont bien utilisés, les détecteurs de fumée peuvent augmenter de façon significative vos chances de survivre si un feu venait à prendre chez vous.

2. Pourquoi installer des détecteurs de fumée ?

La moitié des accidents mortels surviennent pendant la nuit, alors que les gens dorment. Il est donc impératif d’éviter de rester endormi lorsque le feu prend. L’inhalation de fumée est la cause la plus fréquente d’accidents mortels : les victimes ne se réveillent généralement pas et ne sentent donc pas le danger qui les menace. 85% des victimes d’incendies vivent dans des maisons dépourvues de détecteurs de fumée ou équipées de détecteurs défectueux. Il encore plus triste de constater que plus de la moitié de ces décès auraient pu être évités si les détecteurs avaient été correctement entretenus et remplacés. En changeant régulièrement les piles et en achetant de nouveaux détecteurs tous les dix ans environ, vous protégez efficacement votre famille des risques d’incendie.

On connaît bien les dangers d’inhalation de fumée et certains programmes éducatifs continuent d’informer les consommateurs ; cependant, il arrive encore trop souvent que les détecteurs soient mal utilisés et que, même une fois installés, ils ne fonctionnent pas. Une étude a montré que, dans chaque maison, un détecteur sur trois ne fonctionnait pas correctement.

A la lumière de ces informations, il est donc ahurissant de découvrir que certaines maisons ne soient pas équipées de détecteur de fumée. Il est également courant de constater que dans les maisons où sont installés des détecteurs, ils sont souvent en nombre insuffisant. Pour une protection efficace, il est important de savoir combien de détecteurs doivent être installés, où les placer et comment les entretenir et les remplacer avant qu’ils ne deviennent défectueux. Le plus souvent, les détecteurs ne fonctionnent pas faute de piles récentes ou parce qu’ils sont trop vieux ou endommagés.

3. Comment fonctionnent les détecteurs de fumée

Il existe deux types de détecteurs de fumée : les détecteurs ioniques et les détecteurs photoélectriques. Tout deux détectent la fumée grâce à des procédés différents. Chaque méthode permet de détecter différents types de fumée.

Les détecteurs ioniques fonctionnent grâce des radioéléments en très faible quantité qui permettent d’ioniser l’air pénétrant dans le détecteur, déclenchant un courant électrique. Deux électrodes permettent de faire passer le courant à travers le détecteur. Lorsque des particules de fumée pénètrent dans le détecteur, le courant électrique est ralenti, puis coupé et l’alarme est alors déclenchée. Ce type de détecteur est particulièrement sensible à la fumée provenant de flammes, et réagit plus rapidement que les détecteurs photoélectriques. Pour des raisons écologiques, ce type de détecteurs est interdit à la vente en France.

Les détecteurs photoélectriques fonctionnent en émettant une lumière à l’intérieur du détecteur qui est repérée par un capteur. Lorsque la fumée s’introduit dans le détecteur, le capteur déclenche l’alarme. Ce type de détecteur est particulièrement efficace pour repérer la fumée d’un feu qui couve comme, par exemple, celle d’une cigarette tombée sur un canapé.

4. Détecteur à pile ou électrique ?

Bon nombre de détecteurs de fumée sont équipés de piles, mais il est également possible de les raccorder à votre réseau électrique. Chacune de ces options offre des avantages particuliers, et votre sélection dépendra du niveau de protection qu’elles apportent, de leur facilité d’installation et de leur coût. Les détecteurs électriques sont reliés directement à votre réseau électrique et ne nécessitent généralement pas de piles ; en revanche, les détecteurs à piles sont plus faciles d’installation, mais exigent plus d’entretien.

Les détecteurs à piles présentent de nombreux avantages. Ils sont peu coûteux et comme ils peuvent être fixés à n’importe quel mur ou plafond, vous n’avez pas à vous soucier de les placer à proximité d’une source d’électricité. L’installation ne demande généralement aucun effort. Vous aurez uniquement besoin de vis pour les fixer. Certains détecteurs à piles sont fixés sur un support tout aussi simple d’installation et qui permet de pouvoir facilement décrocher le détecteur pour changer les piles. Les détecteurs à piles sont donc bon marché, très simples et rapides à installer.

Les détecteurs reliés à un réseau électrique nécessitent un temps d’installation plus long. Cependant, ils exigent peu d’entretien puisque il n’y pas de piles à changer. Il vous faudra sans doute faire appel à un électricien pour les installer, ce qui peut être coûteux, mais une fois placés, vous n’aurez plus à vous soucier de leur efficacité. Il existe également des détecteurs électriques équipés de piles de secours en cas de coupure de courant. Ces détecteurs sont plus fiables, puisque leur efficacité ne dépend pas d’un entretien parfois négligé.

5. Les caractéristiques des détecteurs de fumée

Les détecteurs de fumée peuvent être équipés d’une quantité d’options plus ou moins intéressantes en fonction de l’endroit où ils seront placés dans la maison. Il est donc conseillé de bien comparer ces options et de choisir le détecteur qui sera le plus adapté à votre logement. Chaque maison est différente et le type de protection qui peut convenir dans un type de logement, peut ne pas être adapté à un autre.

Les caractéristiques les plus importantes de votre détecteur sont celles qui augmentent son efficacité. Il existe des détecteurs qui permettent de s’assurer que les piles sont fonctionnelles. Certains détecteurs sont équipés de piles lithium longue durée qui peuvent durer jusqu’à dix ans. Certains se mettent à biper lorsque les piles commencent à faiblir. D’autres émettent une forte lumière lorsqu’ils sont activés, permettant d’augmenter la visibilité en cas de fumée dense. Toutes ces options peuvent apporter une protection supplémentaire.

Certains détecteurs offrent des options qui les rendent plus faciles d’utilisation. Certains sont équipés d’un bouton qui permet de désactiver momentanément l’alarme en cas de fausse alerte. Cette option peut même être utilisable à partir d’une télécommande et est particulièrement utile dans une zone où l’alarme est susceptible de se déclencher facilement, comme dans une cuisine.

6. De combien de détecteurs avez-vous besoin ?

Le nombre de détecteurs nécessaires dans votre maison dépend de sa taille et des éléments qui s’y trouvent. En gros, les pièces où les détecteurs sont essentiels sont la cuisine, les chambres, ainsi que les lieux de passage comme les couloirs. Néanmoins il est préférable de s’assurer que toutes les parties de la maison sont équipées de détecteurs.

Toutes les chambres doivent être équipées de détecteur de fumée afin d’alerter les personnes susceptibles de dormir pendant l’incendie. Une personne endormie peut facilement ne pas se rendre compte du danger à temps pour y échapper. Il est également recommandé d’installer des détecteurs à l’extérieur des chambres, dans les couloirs.

Nous avons vu que les incendies prennent souvent dans la cuisine. Il est donc judicieux d’y installer un détecteur. Il arrive souvent que les détecteurs placés dans cette pièce soient activés lorsqu’on est en train de cuisiner. Pensez alors à y placer un détecteur équipé d’un bouton permettant de le désactiver temporairement.

Les couloirs, les salles de bain, les salons et les salles à manger, devraient également être équipés de détecteurs. Si la maison est très cloisonnée, il faudra placer des détecteurs dans chaque pièce, puisque la fumée aura tendance à circuler moins facilement. Par contre, dans des espaces plus ouverts, un seul peut suffire.

7. Quand doit-on remplacer un détecteur de fumée ?

Beaucoup de maisons équipées de détecteurs restent mal protégées des risques d’incendie parce que les gens ignorent souvent qu’il est nécessaire de les remplacer environ tous les dix ans. On évite ainsi les défaillances de détecteurs trop anciens où dont les piles lithium sont mortes.

De nombreuses personnes sont victimes d’incendie chaque année en raison de piles manquantes ou de détecteurs défaillants. Afin d’assurer votre sécurité et celle de votre famille, vous devez tester vos détecteurs régulièrement, au moins tous les six mois. C’est également une bonne occasion, si vous vivez en famille, de revoir quelques mesures de sureté en cas d’incendie et de procéder au ramonage de votre cheminée et au nettoyage de votre système de chauffage. Tester vos détecteurs ne prend que quelques secondes, il est donc indispensable ne pas oublier de le faire. L’associer à l’entretien du chauffage ou de la cheminée peut vous permettre de mieux vous en souvenir.

Il est impératif que vous testiez régulièrement vos détecteurs, même si vous êtes équipés des meilleurs et si vous les entretenez comme il faut. Et si au bout de dix ans vos détecteurs fonctionnent encore, vous devez tout de même les remplacer.

8. Combien ça coûte ?

Avant d’acheter vos détecteurs, il vous faudra d’abord en déterminer la quantité et le type dont avez besoin. Ceci devrait vous permettre de faire quelques économies car vous pourrez ainsi acheter des modèles moins coûteux pour certaines pièces et d’autres modèles plus chers offrant plus d’options seulement pour d’autres pièces de la maison. La fourchette de prix est assez large, mais même les modèles bon marché peuvent vous protéger efficacement.

9. L’entretien des piles

Pour éviter le mieux possible tout risque d’incendie dans votre maison, il est essentiel de bien entretenir vos détecteurs. Malheureusement, la plupart des décès causés par des incendies surviennent dans des maisons dont les détecteurs étaient défaillants. Des accidents graves arrivent chaque jour faute de détecteurs, mais aussi tout simplement parce que les piles ne sont pas changées.

Il est donc essentiel de remplacer régulièrement les piles de vos détecteurs. Celles-ci doivent être changées au moins tous les six mois si vos détecteurs ne sont pas équipés de voyant ou de bipper indiquant que les piles commencent à faiblir. Bien entendu, n’oubliez pas non plus de remplacer les piles de secours sur des détecteurs électriques.
Pour vous en souvenir plus facilement, vous pouvez, par exemple, décider de remplacer les piles de vos détecteurs au moment du passage à l’heure d’été et d’hiver, en même temps que vous réglez vos pendules.

Le principal est de bien s’assurer que les piles soient changées tous les six mois. Une telle négligence de votre part pourrait vous coûter ce qu’il y a pour vous de plus précieux, votre vie et celle de vos proches.
Articles Régionaux
- Détecteurs de fumée Ain
- Détecteurs de fumée Aisne
- Détecteurs de fumée Allier
- Détecteurs de fumée Alpes-de-Haute-Provence
- Détecteurs de fumée Alpes-Maritimes
- Détecteurs de fumée Ardèche
- Détecteurs de fumée Ardennes
- Détecteurs de fumée Ariège
- Détecteurs de fumée Aube
- Détecteurs de fumée Aude
- Détecteurs de fumée Aveyron
- Détecteurs de fumée Bas-Rhin
- Détecteurs de fumée Bouches-du-Rhône
- Détecteurs de fumée Calvados
- Détecteurs de fumée Cantal
- Détecteurs de fumée Charente
- Détecteurs de fumée Charente-Maritime
- Détecteurs de fumée Cher
- Détecteurs de fumée Corrèze
- Détecteurs de fumée Corse-du-Sud
- Détecteurs de fumée Côte-d'Or
- Détecteurs de fumée Côtes-d'Armor
- Détecteurs de fumée Creuse
- Détecteurs de fumée Deux-Sèvres
- Détecteurs de fumée Dordogne
- Détecteurs de fumée Doubs
- Détecteurs de fumée Drôme
- Détecteurs de fumée Essone
- Détecteurs de fumée Eure
- Détecteurs de fumée Eure-et-Loir
- Détecteurs de fumée Finistère
- Détecteurs de fumée Gard
- Détecteurs de fumée Gers
- Détecteurs de fumée Gironde
- Détecteurs de fumée Haute-Corse
- Détecteurs de fumée Haute-Garonne
- Détecteurs de fumée Haute-Loire
- Détecteurs de fumée Haute-Marne
- Détecteurs de fumée Hautes-Alpes
- Détecteurs de fumée Haute-Saône
- Détecteurs de fumée Haute-Savoie
- Détecteurs de fumée Hautes-Pyrénées
- Détecteurs de fumée Haute-Vienne
- Détecteurs de fumée Haut-Rhin
- Détecteurs de fumée Hauts-de-Seine
- Détecteurs de fumée Hérault
- Détecteurs de fumée Ille-et-Vilaine
- Détecteurs de fumée Indre
- Détecteurs de fumée Indre-et-Loire
- Détecteurs de fumée Isère
- Détecteurs de fumée Jura
- Détecteurs de fumée Landes
- Détecteurs de fumée Loire
- Détecteurs de fumée Loire-Atlantique
- Détecteurs de fumée Loiret
- Détecteurs de fumée Loir-et-Cher
- Détecteurs de fumée Lot
- Détecteurs de fumée Lot-et-Garonne
- Détecteurs de fumée Lozère
- Détecteurs de fumée Maine-et-Loire
- Détecteurs de fumée Manche
- Détecteurs de fumée Marne
- Détecteurs de fumée Mayenne
- Détecteurs de fumée Meurthe-et-Moselle
- Détecteurs de fumée Meuse
- Détecteurs de fumée Morbihan
- Détecteurs de fumée Moselle
- Détecteurs de fumée Nièvre
- Détecteurs de fumée Nord
- Détecteurs de fumée Oise
- Détecteurs de fumée Orne
- Détecteurs de fumée Paris
- Détecteurs de fumée Pas-de-Calais
- Détecteurs de fumée Puy-de-Dôme
- Détecteurs de fumée Pyrénées-Atlantiques
- Détecteurs de fumée Pyrénées-Orientales
- Détecteurs de fumée Rhône
- Détecteurs de fumée Saône-et-Loire
- Détecteurs de fumée Sarthe
- Détecteurs de fumée Savoie
- Détecteurs de fumée Seine-et-Marne
- Détecteurs de fumée Seine-Maritime
- Détecteurs de fumée Seine-Saint-Denis
- Détecteurs de fumée Somme
- Détecteurs de fumée Tarn
- Détecteurs de fumée Tarn-et-Garonne
- Détecteurs de fumée Territoire de Belfort
- Détecteurs de fumée Val-de-Marne
- Détecteurs de fumée Val-d'Oise
- Détecteurs de fumée Var
- Détecteurs de fumée Vaucluse
- Détecteurs de fumée Vendée
- Détecteurs de fumée Vienne
- Détecteurs de fumée Vosges
- Détecteurs de fumée Yonne
- Détecteurs de fumée Yvelines
Voir Aussi
- Détecteur d'oxyde de carbone
Un détecteur d'oxyde de carbone est un dispositif pour alerter l'utilisateur que le CO (oxyde de carbone) est présent à un niveau prédéterminé. Lisez la suite pour en savoir plus.
- Systèmes de surveillance
- Sécurité personnelle
- Asperseurs
- Sécurité des piscines, la mise aux normes est obligatoire
- Sécurité à domicile
- Les systèmes de sécurité
- Cheminées au bioéthanol : y a-t-il le feu ?
- Les alarmes: protection des biens et des personnes