Délinquance : des enfants malades de leur éducation

Les témoignages de notre enquête crient la souffrance : celle des professionnels, des jeunes, de leurs parents. Mais ils montrent aussi la difficulté que tous éprouvent à situer l’origine de la délinquance. Or, pour un psychanalyste, la réponse est claire : la délinquance vient de l’éducation. Un délinquant, en effet, est quelqu’un qui porte atteinte aux personnes, aux biens ou aux mœurs. Par des actes qui sont toujours très graves car, quelle que soit leur importance réelle, ils mettent en cause le fonctionnement même de la vie sociale : on ne peut pas vivre si l’on est, tel un animal, à la merci des prédateurs.Pourquoi un délinquant n’arrive-t-il pas à intégrer l’ordre social ?

Contenu fourni par:

Parce qu’il est resté la proie de ses pulsions et ne connaît d’autre boussole que son "bon plaisir". Parce qu’il n’a réussi ni à comprendre la loi sociale et son utilité – elle n’est pour lui qu’un désagréable obstacle à la jouissance –, ni à se construire des repères et des idéaux capables de l’aider à se mettre à lui-même des limites. A se dire par exemple : « Ce serait facile de prendre l’argent de cette vieille femme, mais je ne le ferai pas. Parce que si je faisais ça, je ne pourrais plus me regarder dans un miroir. »

Cette impossibilité n’est pas le fait d’une défaillance constitutionnelle, car la maîtrise de ses pulsions, la prise en compte des autres, la compréhension des règles morales et de la loi ne sont en rien naturelles et innées. Elles s’apprennent. Pas à pas. Par l’éducation. Eduquer un enfant ne consiste pas à faire du dressage, c’est-à-dire à le contraindre par la force, la peur ou quelque chantage affectif, à réprimer ses envies et à se soumettre. Il s’agit, au contraire, de lui permettre d’être acteur de sa propre "civilisation". Il faut qu’il comprenne les règles et les intériorise, mais soit surtout, au bout du compte, content de cette opération, conscient d’avoir, en renonçant au "bon plaisir", non pas perdu mais gagné ; d’avoir conquis le droit à des plaisirs jusque-là inconnus. Celui de l’échange avec les autres : « Depuis que je ne les frappe plus, mes copains ont envie de jouer avec moi » ; de la fierté de soi : « J’en ai bavé pour préparer ce contrôle mais j’ai eu 15 ! », etc.

Le rôle des parents est essentiel

L’enfant n’a pas besoin de leçons de morale mais d’une présence continuelle et vigilante dès son plus jeune âge et à propos des choses les plus infimes du quotidien. Les transgressions des enfants, en effet, portent toujours d’abord sur de petites choses. Et elles sont toujours pour eux une façon – inconsciente – d’interroger l’adulte sur les limites. Dès lors, si celui-ci ne dit mot (sous prétexte que l’enfant est encore petit ou la chose pas grave), il est supposé consentir. Or, consentir à ce qu’un enfant de 3 ans vole un œuf, c’est accepter qu’il vole un bœuf quand il sera devenu assez grand pour le faire…

La tâche des parents consiste donc à poser des limites claires, à en expliquer le sens, mais aussi à en exiger le respect et à sanctionner les transgressions. Mais l’éducation se fait aussi par l’exemple. L’enfant, en effet, prend pour modèle :

• La façon dont ses parents le traitent.

• La façon dont il les voit se conduire : un père qui se gare "sur les clous" et frappe le piéton qui proteste donne à son enfant une "leçon" inoubliable…

• Et – ce qui complique encore les choses – leur rapport inconscient aux limites. La fascination inconsciente d’un parent pour la transgression peut conduire son enfant à transgresser.
Il faut enfin noter le rôle essentiel du père, dont les témoignages soulignent l’absence. Il est celui qui vient en tiers entre la mère et son enfant, l’autorité à laquelle elle peut faire appel pour régler les conflits avec lui, et ce recours est fondamental. C’est lui qui initie l’enfant au fonctionnement de la société. Car, comme le père, la loi s’interpose entre les individus et leur permet de régler leurs différends autrement que par la force. 

Défaillances parentales et problèmes sociaux

Pour des raisons qui tiennent toujours à leur histoire personnelle, de nombreux parents ne parviennent pas à faire ce travail d’éducation de leur enfant. Leurs défaillances sont toujours lourdes de conséquences, et le sont plus encore dans les milieux défavorisés, où les problèmes sociaux s’additionnent à elles et en décuplent les effets.

Il n’est pas facile pour un enfant de se construire avec, pour seuls modèles, le chômage, l’exclusion et l’humiliation des deux générations qui le précèdent. De comprendre l’intérêt des limites s’il ne connaît que celles, injustes, qu’impose la pénurie.

Lire d'autres articles sur le site de Psychologies

Articles Régionaux
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Ain
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Aisne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Allier
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Alpes-de-Haute-Provence
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Alpes-Maritimes
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Ardèche
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Ardennes
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Ariège
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Aube
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Aude
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Aveyron
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Bas-Rhin
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Bouches-du-Rhône
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Calvados
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Cantal
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Charente
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Charente-Maritime
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Cher
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Corrèze
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Corse-du-Sud
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Côte-d'Or
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Côtes-d'Armor
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Creuse
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Deux-Sèvres
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Dordogne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Doubs
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Drôme
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Essone
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Eure
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Eure-et-Loir
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Finistère
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Gard
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Gers
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Gironde
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Haute-Corse
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Haute-Garonne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Haute-Loire
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Haute-Marne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Hautes-Alpes
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Haute-Saône
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Haute-Savoie
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Hautes-Pyrénées
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Haute-Vienne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Haut-Rhin
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Hauts-de-Seine
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Hérault
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Ille-et-Vilaine
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Indre
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Indre-et-Loire
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Isère
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Jura
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Landes
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Loire
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Loire-Atlantique
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Loiret
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Loir-et-Cher
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Lot
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Lot-et-Garonne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Lozère
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Maine-et-Loire
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Manche
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Marne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Mayenne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Meurthe-et-Moselle
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Meuse
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Morbihan
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Moselle
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Nièvre
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Nord
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Oise
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Orne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Paris
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Pas-de-Calais
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Puy-de-Dôme
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Pyrénées-Atlantiques
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Pyrénées-Orientales
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Rhône
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Saône-et-Loire
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Sarthe
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Savoie
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Seine-et-Marne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Seine-Maritime
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Seine-Saint-Denis
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Somme
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Tarn
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Tarn-et-Garonne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Territoire de Belfort
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Val-de-Marne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Val-d'Oise
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Var
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Vaucluse
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Vendée
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Vienne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Vosges
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Yonne
- Délinquance : des enfants malades de leur éducation Yvelines
Voir Aussi
- Enfants, leur apprendre le oui et le non
Entre contraintes et plaisirs, l’affirmation de soi trouve son équilibre dans nos oui et nos non. Comment les exprimer pleinement ? Un apprentissage qui s’acquiert dès l’enfance.
- Apprendre la vie à nos enfants
- Les questions dérangeantes des enfants
- Ados et alcool : Quand s'inquiéter ?
- Famille : dur dur d'être le chouchou
- Les classes préparatoires
- Enseigner la politesse aux enfants
- Enfants : leur apprendre à nous quitter